Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ka-52 navalisé : commandes et poursuite des essais.

5 Septembre 2011 , Rédigé par Khan Publié dans #Aéronavale

Les essais du Ka-52K, version navalisée du Ka-52 destinée à être embarquée sur les Mistrals russes, se poursuivent tandis que le Ministère de la Défense russe a passé ses commandes d'hélicoptères dans le cadre du programme d'achat d'armements 2011.

 

Après les essais d'appontage et de décollage réalisés la semaine dernière à bord du grand navire de lutte ASM vice-Amiral Koulakov (Projet 1155 Fregat, classe Udaloy I, Flotte du Nord) à Severomorsk, la Marine russe a poursuivi ses tests avec le premier prototype navalisé du Ka-52.

Cette fois, les essais du Ka-52K ont eu lieu en mer, tandis que le vice-Amiral Koulakov naviguait en baie de Kola (voir photographies). Les essais se sont déroulés le 3septembre dernier avec succès.

ka52seve.jpg

ka-52seve.jpg

Source : service de presse de la Flotte du Nord.

 

Par ailleurs, le Ministère de la Défense russe et la holding "Hélicoptères de Russie" ont signé un contrat portant sur 100 Ka-52 que le constructeurs livrera d'ici 2020.

D'après le PDG du groupe aéronautique Progress en charge du projet, Iouri Denissenko, les premiers prototypes du Ka-52K seront construits en Russie en 2012, tandis que la construction en série débuttera en 2014. Les Ka-52K seront produits à l'usine d'Arseniev (Primorskiy kraï, Extrême-orient russe). Le PDG a en outre précisé que les appareils disposeront de pales repliables fabriquées en matériaux composites.

 

Sources : RIA Novosti ; Aviation Week ; Flot Prom.

 

Pour aller plus loin :

Ka-52 navalisé : premiers essais d'appontage à Severomorsk.

Des Alligators et des radars.

Mistral : la Russie et la France signent aujourd'hui.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
<br /> Petite précision : un Mad n'est pas un radar mais un détecteur d'anomalie magnétique qui est un système électronique utilisant le principe du magnétomètre permettant de détecter à distance des<br /> masses métalliques sous la surface de l'eau.<br /> Cordialement.<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Bonjour,<br /> On voit sur les (excellentes) photographies le Ka-52 k équipé de torpilles. Cet hélicoptère est il équipé de bouée sonar, d'un MAD ? Quel est le type de torpille qu'il transporte (des torpilles de<br /> 406 mm probablement) ?<br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> <br /> Etant donné qu'il s'agit d'une nouvelle version du Ka-52 qui est à l'origine un hélicoptère de combat orienté "terre", certains équipements intégrés au Ka-52K le différencieront probablement de<br /> la version terrestre.<br /> <br /> <br /> Pour ce qui est du radar, le constructeur russe Phazotron NIIR développe actuellement une version simplifiée de son "Zhuk AE" qui devrait équiper les Ka-52K (voir une publi précédente :<br /> http://www.rusnavyintelligence.com/article-des-alligators-et-des-radars-81754035.html). Si l'on compare avec les hélicoptères russes de lutte ASM existants actuellement, les Ka-27/Ka-28 sont<br /> équipés en effet de radar MAD et d'une bouée sonar (navaltechnology.com). En ce qui concerne les torpilles mises en oeuvre il semblerait que les Ka-28 embarquent des torpilles de 533mm<br /> (airforceworld.com). Qu'en sera t'il des futurs Ka-52K ? Wait & see...<br /> <br /> <br /> Cordialement<br /> <br /> <br /> <br />